Chers et chères membres, chers et chères sympathisant.e.s,

Dans des temps normaux, une planification des activités estivales de CAMMAC débute à l’automne, les annonces se font au milieu de l’hiver et les réservations suivent rapidement. Les mois ultérieurs permettent à toute la logistique de se mettre en place pour vous accueillir dès la Saint-Jean.

En temps de COVID, nous restons dans l’expectative des mois durant en surveillant au quotidien les rebonds de la courbe de l’évolution des cas, incapables de prendre une décision. Finalement le gouvernement provincial annonce une possibilité d’ouverture du bout des lèvres début mai, accompagnée de mesures sanitaires qui ne sont pas finalisées, mais qui nous donnent une ligne directrice assez claire. Tout ça nous amène à une conclusion inévitable et crève-cœur : nous ne pouvons pas avoir les activités musicales qui nous rassemblent d’habitude au camp cet été.

Nous nous sommes rendus à l’évidence qu’il n’était pas possible de vous offrir ce qu’il convient d’appeler « l’expérience CAMMAC », soit se retrouver en (très) grand nombre, circulant librement à travers le camp musical pour partager la joie de faire et d’écouter de la musique. Les tests PCR obligatoires avant de venir sur place et pendant le séjour sont peut-être des inconvénients mineurs, mais restreindre la participation à des groupes de participant.e.s (bulles) fixes et monofamiliaux l’est moins. Les restrictions de circulation entre régions géographiques (et entre provinces) et le risque permanent de fermeture en raison d’une éclosion sont beaucoup plus contraignants. Et bien sûr il faut prendre en compte les coûts des mesures sanitaires et de leur impact, par exemple sur l’utilisation de la salle à manger (et du bar!). Mais, concrètement, l’impossibilité de se réunir dans Lucy pour chanter ou une soirée cabaret, par-dessus tout ce qui précède nous a amenés à conclure, à notre grand regret: non. Nous ne pouvons pas tenir nos activités traditionnelles au camp cet été.

Mais peut-être cet automne par contre, pour une Action de grâce revue et étendue, sur laquelle nous travaillons et pour laquelle vous recevrez des annonces dans le courant du mois de juillet. Et il y aura une programmation d’été virtuelle. Nous y œuvrons aussi. Et nous étudions aussi des activités de bénévolat pour ceux et celles qui pourraient venir passer une journée sur le site. Ceci est également à l’étude. Et qui sait, peut-être même l’une ou l’autre activité musicale en formule spontanée (pop-up)

Quelle sera l’ampleur de l’impact de cette décision sur nos finances et sur l’avenir de CAMMAC? Ceci reste à déterminer, mais nous avons bon espoir que nous pourrons surmonter cet obstacle, comme nous l’avons fait pour tant d’autres. Et naturellement votre soutien sera essentiel, mais nous aurons l’occasion d’en reparler.

D’ici là, continuez de participer à notre programmation virtuelle, restez à l’affût pour les annonces de nos activités estivales, des activités de vos régions également, bien sûr, et enfin des annonces à venir pour un retour au camp à l’Action de grâce – retour qui, nous l’espérons, annoncera la reprise de nos activités traditionnelles en 2022. Et surtout, passez un bel été, avec CAMMAC dans le cœur.

 

>>> Pour des informations concernant les réservations en attente et autres questions sur l’été 2021: CLIQUEZ ICI

 

Guylaine Lemaire, Directrice artistique

Cynthia Bonenfant, Directrice générale

Jean-Charles Grégoire, Président du Conseil d’administration