a_capellaEndroit : Collège Vanier, entrée principale, 821 avenue Ste-Croix, local : A-250 Ville St-Laurent. (Métro du Collège)
Jour : Dimanche après-midi, de 14h00 à 17h00
Coût : 7,00$ pour les membres, 10,00$ pour les non-membres.
Stationnement  :   Il y a possibilité d’utiliser le stationnement du Collège Vanier au coût de $5.00 maximum par jour. Sinon, vous pouvez garer votre véhicule sur les rues avoisinantes.
Pour plus d’informations / réservations : Carolyn Adams : 514-695-8610 ou
frs.marcotte@videotron.c

 

2018

 

23 septembre 2018

Chef d’orchestre : Cristian Germán Gort
Oeuvre : Misa a Buenos Aires (Misa Tango)
Compositeur : Martin Palmeri
Voix SATB avec piano seulement


C’est en Argentine, son pays d’origine, que Cristian Germán Gort commence ses études en composition et écriture, direction d’orchestre, histoire, piano, cuivres et percussion. Dès l’âge de 5 ans, il fait partie d’orchestres, d’ensembles, de chorales et de troupes de théâtre. En 1994, il obtient un poste dans le séminaire lyrique du réputé Théâtre San Martin à Córdoba, en Argentine, avec lequel il fait des tournées dans tout le pays. En 1997, il poursuit ses études en orchestration et en composition à l’Université Laval, où il obtient une maîtrise en composition. Ensuite, c’est au Conservatoire de Musique du Québec à Montréal qu’il étudie l’analyse et la direction d’orchestre, où il reçoit le prix en direction d’orchestre en 2001.

Il est présentement directeur musical et artistique de l’Orchestre Symphonique de l’Isle et de l’Ensemble vocal Música Viva. Il a enseigné à l’Atelier de musique contemporaine de l’Université de Montréal et à l’Université McGill. Son intérêt marqué pour la musique des XXe et XXIe siècles l’amène à collaborer à la création de nombreuses œuvres : musique symphonique, opéras, musique de chambre et chorale et ce, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. En 2016, il complète sa cinquième collaboration aux productions de Chants libres avec la création d’un nouvel opéra, The Trials of Patricia Isasa, de Kristin Norderval, qui se voit décerner deux Prix Opus pour le Concert de l’année—Musique moderne, contemporaine et Concert de l’année—Montréal. Il a également collaboré à plusieurs autres créations, telles qu’Exercices de conversation et de diction française pour étudiants américains de José Evangelista, Prochain départ de Simon Bertrand, Sans électricité les oiseaux disparaissent (Photopéra) de Vincent Olivier-Gagnon, Foudroyé de Ben Shemi, L’arche d’Isabelle Panneton, Three Cities in the Life of Dr. Norman Bethume de Tim Brady, ainsi qu’à la production de Wozzeck d’Alban Berg à l’Opéra de Lille en France. Il a dirigé la création du psychodrame théâtre musical La Faim d’Artaud d’Analia Llugdar et de l’opéra-performance Perdre Pied de Jimmie Leblanc. Parmi ses autres réalisations, il a créé l’opéra augmenté Alternate Visions de John Oliver à l’Usine C de Montréal ainsi que la vidéo-opéra An Index of Metal du compositeur Fausto Romitelli.

Oblivion, Astor Piazzolla
https://www.youtube.com/watch?v=KfiVPwcLfVE

Astor Piazzolla, Concerto For Bandoneon, String Orchestra & Percussion
https://vimeo.com/144745570

 

21 octobre 2018

Chef d’orchestre : Peter Willsher
Oeuvre : Requiem en Ré mineur
Compositeur :  Wolfgang Amadeus Mozart
Voix SATB et orchestre
Instruments – clarinettes (corno di bassetto), bassons, trompettes, tymbales et cordes

Maestro Peter Willsher est directeur artistique du choeur montréalais Cantabile depuis 1992. Sous sa baguette, l’ensemble a présenté un large éventail d’oeuvres chorales du répertoire classique, incluant le Requiem de Verdi ainsi que les Passions de Bach.
Mr Willsher tient à engager, au seuil de leur carrière, de jeunes solistes de l’université McGill qui, pour la plupart, font leur première apparition professionnelle avec chœur et orchestre. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux poursuivent, désormais, une carrière en Europe et en Amérique du Nord.

ll a étudié la clarinette, le piano et la direction d‘orchestre au Trinity Collège of Music, au Royaume-Uni. Ses études supérieures l’ont amené a Sienne où il étudia avec Maestro Franco Ferrara. Depuis son arrivée au Canada, il a enseigné a Terre-Neuve, Cornwall et Ottawa où il a dirigé maintes fois. Il réside, maintenant, à Montréal.

La composition est devenue, pour lui, un intérêt majeur: il y explore le lien entre la voix et l’instrument. Plusieurs de ses oeuvres ont été créées pour le chœur Cantabile et interprétées également par de nombreuses chorales a travers le monde. Sa musique a voyagé sur tous les continents. En 2009, il fut invité a diriger l’une de ses pièces dans la célèbre église St. Martin in the Fields, à Londres, en Angleterre.
II est possible de visionner certaines de ses oeuvres sur http://www.youtube.com/user/classicalComposer?feature=mhum

 

Novembre : Pas de lecture CAMMAC

 

2 décembre 2018

Chef d’orchestre : Philippe Bourque
Oeuvre : Oratorio de Noël en allemand
Compositeur : Bach
SATB et Orchestra avec tous les instruments.

Philippe Bourque, chef de choeur et d’orchestre, pianiste, pédagogue et maître de chapelle.

Musicien polyvalent et passionné de musique chorale, il est nommé directeur artistique du Choeur St-Laurent en mars 2014. Il entreprend avec cet ensemble distingué la tenue de concerts et des collaborations uniques à Montréal où les grandes œuvres du répertoire choral sont dignement représentées.

Pédagogue résolu et convaincu de la nécessité d’investir dans nos générations futures, Philippe Bourque enseigne depuis septembre 2010 au collège Vanier où il est chef des chœurs et professeur de formation auditive. Il a aussi travaillé avec les chœurs de l’école de musique Vincent d’Indy et les Jeunes Chanteurs de l’école F.A.C.E., en plus d’enseigner la direction en privé et d’être invité régulièrement comme juge ou clinicien à divers festivals musicaux d’ici et d’ailleurs.

Philippe Bourque assure depuis 2006 la direction et la programmation musicale et liturgique du chœur et ensemble instrumental de l’église protestante de Terrebonne-Mascouche aux célébrations dominicales. Il a également été directeur artistique du Chœur du Musée d’art de Joliette (2008-2014), des Petits Chanteurs de la cathédrale (2005-2007), du groupe vocal Chœur en Jazz (2006-2009) et du chœur Simply Sweetly (aujourd’hui Les Muses Chorale) de l’université McGill (2007-2011).

Diplômé de l’université McGill avec distinction, il étudie la direction chorale et orchestrale avec Julian Wachner, Robert Ingari, Alexis Hauser ainsi qu’Ivars Taurins. Il est détenteur d’un prix du lieutenant-gouverneur à l’école de musique Vincent- d’Indy, boursier du Constance-Willey Prize à l’université McGill ainsi qu’une bourse d’études du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

 

2019

 

20 janvier 2019

Chef d’orchestre : Donald Patriquin
Œuvre : World Music Suite II (Mosaïque canadienne)
Compositeur : Donald Patriquin
Voix SATB avec piano seulement

Donald Patriquin, compositeur canadien renommé et ami de CAMMAC, dirigera sa « World Music Suite II » (anciennement appelée « Mosaïque

Canadienne »), ainsi qu’une nouvelle œuvre, « Island Spinning Song. »

Ce sera un après-midi spécial et un honneur d’avoir un compositeur/chef d’orchestre de si grande renommée. Venez profiter d’une lecture CAMMAC unique.

La première de la version SATB a eu lieu au Centre musical du Lac MacDonald à l’été 2003, lors de la grande finale de la 50e saison de CAMMAC, dirigée par Patricia Abbott, avec Anne-Marie Denoncourt au piano.

« Une suite représentant les nombreuses cultures du Canada. »

Mouvements compris :

• Chant de bienvenue Tsimshian (Premières Nations, Colombie Britannique)
• Sakura (Japon)
• Hevenu shalom a’leychem (Israël)
• Chant du temps Inuit (Nord du Canada)
• Chanson du tambour (Chine)
• Sur la montagne (Ukraine)
• ​Water Come To Me Eye (Jamaïque)
• I’ll go see my love (Ontario – Angleterre)
• C’est l’aviron (Québec – France)

Donald Patriquin est éducateur, compositeur, organiste et chef de chœur québécois reconnu internationalement pour ses arrangements choraux et instrumentaux de musique folklorique.

 

17 février 2019

Chef d’orchestre : Jean Pascal Hamelin
Œuvre : Messe en Sol majeur
Compositeur : Schubert
Voix SATB, cordes et vents

Né à Montréal en 1974, le chef d’orchestre et pianiste Jean-Pascal Hamelin a commencé à travailler le piano à l’école Vincent-d’Indy, puis à l’Université McGill avec Charles Reiner, où il a obtenu un Baccalauréat en Musique en 1997. Il a poursuivi ses études pianistiques à New-York avec Edna Golandsky et Dorothy Taubman. Il a enregistré en 2010 un album Chopin, « Tableaux intimes, » pour marquer le 200e anniversaire de naissance du compositeur.

En 2012, en tant que chef d’orchestre Jean-Pascal Hamelin a fait des débuts remarqués à la tête de l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal et à l’Orchestre Métropolitain de Montréal. En 2011, il  a donné deux concerts consacrés à Mozart, avec le Chœur et Orchestre Dohnanyi Budafok de Hongrie, au Palais des Arts de Budapest. Son disque « From the New World, » avec le Youth Orchestra of the Americas, a été mis en nomination au Gala de l’ADISQ d’octobre 2011 dans la catégorie « Album de l’année musique classique orchestre. » Jean-Pascal Hamelin a dirigé, entre septembre 2010 et avril 2014, un orchestre de 25 musiciens lors des 74 représentations du spectacle « Edgar et ses fantômes, » à travers le Québec. Il a également dirigé Les Violons du Roy lors des représentations à Québec en janvier 2011. Un enregistrement de la musique de ce spectacle est paru sous étiquette Octave Classique, également mis en nomination à l’ADISQ en 2012.

M. Hamelin est aussi directeur artistique de l’Orchestre Philharmonia Mundi de Montréal (depuis 2005), ainsi que du Chœur Classique Vaudreuil-Soulanges (depuis 2009).

http://www.jeanpascalhamelin.ca/fr/

 

24 mars 2019

Chef d’orchestre : Betsy MacMillan
Atelier de musique de la Renaissance
Toutes les voix et tous les instruments sont les bienvenus.

Après avoir obtenu une maîtrise en interprétation à l’Université McGill en 1982, Betsy MacMillan est acceptée au Conservatoire Royal de La Haye où elle étudie avec Wieland Kuijken.

Elle est membre fondatrice de l’Ensemble Arion, avec qui elle s’est produite en Europe, en Amérique du Sud, au Mexique, en Ireland, en Angleterre, aux États-Unis et au Canada.  On l’entend régulièrement sur les réseaux de CBC et de Radio Canada et elle a fait plus de 30 enregistrements. Elle a joué avec de nombreux groupes, dont La Nef, Cleveland’s Apollo’s Fire, Les Boréades, Toronto Consort, parmi plusieurs autres.

Betsy MacMillan est professeure de musique ancienne et de viole de gambe à l’Université McGill à Montréal. Elle est souvent invitée à donner des classes de maître en musique ancienne et en viole de gambe.

 

14 avril 2019 

Chef d’orchestre : Sébastian Lauriault
Œuvre : Grande Messe en Do mineur, K. 427, de Mozart
SATB et cordes, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 bassons, 2 cors, 2 trompettes, 2 trombones et les timbales

Sébastien Lauriault a étudié la direction d’orchestre avec le Maestro Raffi Armenian au Conservatoire de Musique du Québec à Montréal, où il obtint le Prix en direction d’orchestre en 2001. Il a également étudié l’analyse musicale auprès de Serge Provost et son mémoire dans cette discipline, portant sur l’œuvre « Fleuves » de Gilles Tremblay lui a également valu le Prix du Conservatoire en 1998. Il a de plus étudié la direction chorale auprès du Maestro Louis Lavigueur.

Sébastien Lauriault a d’abord fait des études musicales en violon avant de s’intéresser à l’écriture musicale et à l’orchestration sous la supervision de Jacques Faubert, obtenant un diplôme du Conservatoire dans cette discipline.

Activement impliqué dans CAMMAC, pour lequel il a agi comme instructeur et directeur, Sébastien Lauriault a dirigé l’Orchestre symphonique CAMMAC-Montréal pendant sept ans, ayant entre autres monté le Requiem de Mozart et « Carmina Burana » de Carl Orff. De 2000 à 2006, il a également assumé la direction musicale du Théâtre lyrique de la Montérégie avec lequel il a monté plusieurs opérettes et fait quelques tournées en France. Il a aussi été directeur musical du Chœur de la Montagne (à Beloeil) avec lequel il a, entre autres, monté la « Messa di Gloria » de Puccini et « Ein deutsches Requiem » de Johannes Brahms.