Depuis un peu plus de vingt ans, Alexandra Lorange œuvre comme professionnelle à titre d’interprète, de juriste et de gestionnaire. Comme musicienne professionnelle, Alexandra a travaillé comme cheffe d’orchestre principalement pour des enregistrements de musique de film, en plus d’avoir enseigné le piano et dirigé plusieurs ensembles et orchestres de jeunes comme bénévole. Elle a dû se réorienter en 2009, à la suite d’une grave blessure au dos qui a mis un terme drastique à sa carrière et qui l’a obligée à réapprendre à marcher. Elle a poursuivi sa carrière en occupant des postes de direction au sein de différents organismes (communautaires, artistiques, fondation).

Spécialisée en gouvernance des organismes à but non lucratif, Alexandra travaille depuis quelques années comme consultante en gestion d’entreprises et a réalisé de multiples mandats de planification stratégique, d’exercices de gouvernance, de redressement, de création et de mise en œuvre d’entreprises et de services, et ce, dans plusieurs secteurs.

Alexandra est candidate au doctorat en administration (DBA) à l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke. Elle est également titulaire d’une maîtrise en management (HEC Montréal), d’un baccalauréat en droit (UQAM) et d’un baccalauréat en musique (Université de Montréal). Ses recherches doctorales portent sur la gestion de la performance des organismes à but non lucratif au Canada et visent à contribuer à apporter des solutions managériales probantes en gouvernance et en financement. Elle est régulièrement invitée comme conférencière sur des questions de management artistique (Yes Montréal, ELAN).