Diplômé du Conservatoire de Musique de Montréal, Antonin Cuerrier s’est démarqué sur la scène Montréalaise et Québécoise jouant à plusieurs reprises dans les rangs de l’Orchestre Symphonique de Laval, de l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivières, avec Ballet-Opéra-Pantomime et en musique de chambre à la salle Bourgie. Ayant interprété le Concerto en Fa de Carl Maria von Weber avec orchestre dès l’âge de 16 ans, ce clarinettiste prometteur s’est plus récemment perfectionné en Allemagne et en Suisse avec Chen Halevi à la Hoschule für Musik Trossingen et Romain Guyot à la Haute École de Musique de Genève, s’initiant au passage à la clarinette classique avec Ernst Schlader. Ses passages à l’Orchestre National des Jeunes du Canada, au National Academy Orchestra, à l’Académie d’Orford et au Domaine Forget ont forgés son talent auprès  de sommités tels que Charles Neidich, Yehuda Gilad, Nicolas Baldeyrou, Wenzel Fuchs et Walter Seyfarth. Ce travail assidu lui méritera nombre de bourses et prix dont la première place de sa catégorie à l’édition 2013 du Concours de Musique du Canada, la prestigieuse Bourse Hnatyshyn en 2014 et le prix DAAD de la Trossinger Wettbewerb en Allemagne en 2016.

 

En plus d’être un interprète chevronné, Antonin Cuerrier s’est impliqué dans plusieurs associations étudiantes, conseils d’administration et projets artistiques comme gérant, musicothécaire et administrateur. Il a en outre eu la chance de pouvoir enseigner sa passion au Collège Notre-Dame, au Camp Musical d’Asbestos et à l’Harmonie Omnigamme et cultive en parallèle un fort intérêt pour la philosophie et la science politique.

Enseignant pour sa première année au camp d’été de CAMMAC, il a pu se familiariser avec cette communauté en dirigeant des répétitions de sections de l’Orchestre CAMMAC-Montréal.