Hélène Plouffe est une passionnée de la musique depuis toujours, aussi loin que ses souvenirs peuvent reculer, elle avait toujours un instrument entre les mains. Sa carrière en musique ancienne l’a amenée à partager sa passion à travers le monde, tout en perfectionnant l’art du violon baroque, l’alto baroque et la viole d’amour.

Hélène a eu le plaisir de former plusieurs artistes grâce à son poste à l’Université McGill pendant plus de quinze ans.

Elle a également à son actif plus de 125 disques, ce qui lui a permis de gentiment s’introduire dans les foyers des mélomanes qui la suivent fidèlement.

Il y a plus de dix ans maintenant qu’Hélène est infirmière. Elle décrit ce changement de carrière comme un Appel. Sa soif de soigner les gens lui permet maintenant de prendre soin de l’autre, non seulement physiquement, mais par le biais de sa musique, elle soigne également l’âme de ses patients. Elle est spécialiste en Soins palliatifs et son violon n’est jamais très loin du chevet de ses patients.

On ne peut pas sortir la musicienne de la femme et elle continue de partager son amour pour la musique ancienne sur les scènes en Amérique du Nord et à ce point dans sa trajectoire de vie, elle priorise ses collègues qui lui sont les plus chers.