Percussionniste québécois établi à Montréal, c’est après plusieurs voyages au
Moyen-Orient que Nathaniel Huard devient spécialiste des musiques du Levant.
Sa passion l’a transporté jusqu’en Syrie et en Turquie, où il a étudié les rythmes
savants d’Alep et la musique ottomane d’Istanbul.

Il s’intéresse plus particulièrement aux Muwashahat de la Syrie; poèmes arabes
chantés sur des mélodies et des rythmes savants, et porte une affection
particulière pour la musique classique du Caire des années 1940-50. Plus
récemment, la diversité du paysage musical montréalais infuse son parcours de
nouvelles influences, dont la musique irakienne et la musique grecque.

Actif sur la scène de musique du monde montréalaise, notamment avec
l’Ensemble Zaman et l’Ensemble Tessala, il prend part au Festival du Monde
Arabe, Festival Accès Asie, Festival Séfarad de Montréal et plusieurs autres.