Figure incontournable de la musique baroque au Québec, Geneviève Soly est reconnue pour ses talents de musicienne – à l’orgue et au clavecin -, de musicologue – elle est associée à la redécouverte de la musique de Christoph Graupner et est professeure associée de musicologie à l’Université de Montréal -, de pédagogue, de communicatrice – elle est une conférencière recherchée – et de gestionnaire culturelle – elle siège sur divers comités consultatifs et dirige Les Idées heureuses depuis bientôt 30 ans.

Issue d’une grande famille de musiciens québécois, les Lagacé, Geneviève a su qu’elle serait interprète dès l’âge de 9 ans, alors qu’elle écoutait un long jeu sur lequel Sviatoslav Richter interprétait les Fantasie Stücke de Robert Schumann, qui reste à ce jour l’un des compositeurs les plus chers à son cœur.

Geneviève est une habituée de longue date du camp musical CAMMAC du lac McDonald. Elle y a commencé la musique à l’été 1962, alors qu’elle avait 4 ans et que ses parents y étaient professeurs. Elle prit ensuite leur relève à l’été de ses 18 ans, en 1976, après avoir parcouru tous les programmes comme participante pendant 15 années consécutives. Elle y enseigne toujours et n’a été absente qu’un seul été depuis lors. L’été 2017 sera donc son 55e été au camp et son 41e été d’enseignement… qui dit mieux !?

L’énergie qu’elle déploie pour mieux faire connaître le répertoire baroque lui a valu, en 1997, le Prix Opus décerné par le Conseil québécois de la musique dans la catégorie Personnalité de l’année et le titre de Personnalité de la semaine octroyé par le quotidien montréalais La Presse, dans l’édition du 2 avril 2006. Elle a été invitée à signer le Livre d’or de la ville de Montréal lors d’une cérémonie protocolaire le 6 mai 2010 pour souligner sa réputation internationale comme spécialiste de Graupner. Elle sera la première canadienne à éditer chez Breitkopf und Härtel où paraitra, en 2018, le premier livre de clavecin de Graupner. Les sept enregistrements discographiques de la musique de clavecin de Graupner qu’elle a enregistré en solo sous étiquette Analekta ont été primés à l’international.

En tant qu’interprète, Geneviève a joué en duo avec le gambiste Jay Bernfeld, la violoniste Viktoria Mullova et le claveciniste Andreas Staier. Depuis 2006, elle a joué en solo au Centre de Musique baroque de Versailles, au Festival de musique ancienne d’Utrecht et de Bruges, à BOZAR (Bruxelles), ainsi qu’à Modena, à Pontoise, à Bâle, à Frankfort et à Berlin.

Genevière Soly est la sœur jumelle d’Isolde Lagacé, directrice de la salle de concert Bourgie du MBAM, et la mère de l’humoriste Arnaud Soly et du percussionniste Matthias Soly-Letarte.